Projet Fibonacci

Présentation intégrale du Projet Fibonacci

janvier 11, 2011

Le Projet Fibonacci est une initiative de collaboration internationale motivée par la conviction qu’à travers l’expression artistique, nous pouvons élever des ponts entre les cultures, contribuer à l’évolution de la conscience humaine et promouvoir un plus grand sentiment de solidarité. Son objectif est la création d’un spectacle multidisciplinaire basé sur la collaboration d’artistes de différentes cultures et de différentes formes artistiques dans l’idée de célébrer le plus grand pouvoir de l’être humain : la créativité.

Le projet tient son nom de la fameuse séquence de Fibonacci découverte par le mathématicien italien Leonardo Fibonacci au début du 13ème siècle.

{0, 1, 1, 2, 3, 5, 8, 13, 21…}

Cette séquence, dont l’application produit le « Nombre d’Or » (aussi appelé proportion divine), est l’inspiration qui sous-tend l’ensemble du projet. Elle est un symbole de la tendance organique de la vie à s’organiser d’elle-même pour créer harmonie et beauté à partir d’énergies opposées. Le spectacle lui-même tend à utiliser et illustrer les principes dérivés de l’étude de la séquence de Fibonacci – l’idée que nous faisons tous, en tant qu’humain, partie de l’harmonie universelle des formes et que l’union entre opposés complémentaires peut être une façon d’étendre cette harmonie au domaine psychologique et social.

Le Projet Fibonacci est une création en mouvement, un spectacle en constante évolution réalisé au fil d’une série de résidences de création à travers le monde.

Organisées autour d’une période de trois semaines et culminant avec une série de représentations publiques, chacune de ces résidences visent la création d’un spectacle renouvelé et unique, basé sur une structure récurrente de huit tableaux, un pour chacun des huit premiers nombres de la suite de Fibonacci. Chacun de ces “tableaux” représente un canevas blanc, un espace ouvert à la créativité des artistes en présence. Certains éléments sont permanents au spectacle alors que d’autres sont créés en collaboration avec des artistes locaux dans chacun des pays qui accueille le projet. Ainsi, de résidences en résidences, d’un pays à l’autre, le spectacle est sans cesse renouvelé et toujours il témoigne de la rencontre entre les visiteurs (les artistes en tournée) et leurs hôtes (les artistes locaux).

Ce processus de création, basé sur la rencontre entre différentes formes d’art  (cirque, théâtre, danse, musique, vidéo et arts visuels) et par-dessus tout sur le dialogue interculturel, représente en lui-même à la fois l’objectif du projet et l’essence du spectacle.

La phase actuelle du Projet Fibonacci vise la réalisation d’une douzaine de résidences de création dans différents pays (2009-2014). Suite à cette phase, une ultime résidence permettra la création d’un spectacle augmenté qui s’intitulera “La Suite de Fibonacci” et qui mettra en scène une distribution composée du noyau initial des artistes du projet ainsi que d’artistes issus de chacun des pays visités précédemment. Ce spectacle sera ensuite présenté dans le cadre d’une tournée mondiale qui marquera la conclusion du Projet Fibonacci. Au-delà de la présentation d’un spectacle, le projet trouve aussi son accomplissement dans le développement d’une série télévisé sur le « making-of » de l’ensemble du projet.

Plus qu’un spectacle, le Projet Fibonacci se veut une expérience complète et surprenante du début à la fin, modifiant les relations habituelles du spectateur avec les artistes, l’espace de jeu et le spectacle lui-même.

À travers le spectacle, les huit premiers nombres de la séquence de Fibonacci opèrent telle une métaphore qui évoque l’évolution de la conscience humaine et permettent de questionner notre cheminement individuel et collectif. Chaque tableau du spectacle est inspiré par la symbolique associé au nombre qui lui correspond :

{ 0,  1,  1,  2,  3,  5,  8,  13,  21… }

{ 0 } Le vide, l’absence de conscience, l’origine qui contient le tout.

{ 1 } L’individu, l’identité, le premier degré de conscience, le point de départ de toute évolution.

{ 1 } Le « un » se répète dans la séquence et symbolise la multiplicité d’individus, de points de départ.

{ 2 } La dualité, la rencontre, le dialogue, la conscience de « l’Autre », le premier degré de relation humaine.

{ 3 } L’organisation, la famille, la collectivité… début de la dynamique de groupe, la conscience de l’individu atteint un niveau collectif.

{ 5 } Le Monde, les quatre points cardinaux avec le centre, les cinq continent… la conscience de l’individu atteint un niveau mondial et les relations prennent une dimension culturelle.

{ 8 } L’Univers (le signe mathématique de l’Infini est un huit en position horizontale), avec “huit” l’individu prend conscience de la nature infinie de l’Univers.

{ 13 } Le Temps, la fin inévitable de tout cycle, l’individu confronté à la conscience de sa propre condition mortelle.

{ 21 } Maturité, sagesse, la conciliation de l’unité et de la diversité au sein de l’individu, la réalisation de l’inter-connectivité de toutes choses, niveau ultime de la conscience humaine.

Chronologie et développement long-terme du Projet Fibonacci

Le Projet Fibonacci est une initiative des 7 Doigts de la main et il est guidé par Samuel Tétreault, co-directeur artistique de la compagnie. La réalisation du Projet s’appuie sur une vision à long terme qui prévoit un développement en trois phases distinctes.

PHASE I (2007-2009)

La première phase a été consacrée à la réalisation d’une série de quatre résidences “pilotes”. Leurs succès ont permis non seulement de démontrer la faisabilité du projet mais aussi de confirmer sa pertinence sociale et artistique. De plus, cette phase a aussi permis de raffiner les concepts du projet et de préparer, à l’intention des futurs coproducteurs et diffuseurs, un guide d’accueil pour les résidences en vue de la prochaine phase.

  • 1ère Résidence : Mexico City, Février 2007
  • 2ième Résidence : Igloolik (Nunavut) Canada, juin 2008 (1ère partie d’une trilogie Inuits, Mexicains et Canadiens)
  • 3ième Résidence : Montreal (QC) Canada, juillet 2008 (2ième partie de la trilogie Inuits, Mexicains et Canadiens)
  • 4ième Résidence : Veracruz, Mexico, mars 2009 (conclusion de la trilogie)

PHASE II (2009-2014)

La phase II prévoie le développement de résidences de création dans dix autres pays avec l’objectif de réaliser des collaborations avec un total de treize cultures différentes (en incluant le Québec, le Mexique et le Nunavut).

  • 5ième Résidence : Copenhague, Danemark, nov-déc 2009
  • 6ième Résidence : Barcelone, Espagne, nov 2010
  • 7ième Résidence : Copenhague, Danemark, avril-mai-juin 2011

Afin de compléter la phase II, des discussions sont en cours avec d’éventuels partenaires en vue de présenter le Projet Fibonacci dans les pays suivants: Nouvelle-Zélande, Royaume-Uni, Suède, France, Australie. Parmi les autres pays visés sont la Chine, l’Allemagne, le Liban, le Maroc, la Tunisie, le Mali, l’Italie, le Japon, le Brésil et la Russie avec l’objectif de développer des collaborations avec au moins un pays en Amérique du Sud, en Europe de l’est, en Afrique, au Moyen-Orient, en Asie et en Océanie.

PHASE III (2014-2015)

Suite au cycle de « work in progress » des phases précédentes, une ultime résidence prévue à Montréal permettra la création d’une version augmentée du spectacle qui mettra en scène au moins un artiste issu de chacun des pays visités précédemment. Ce spectacle d’envergure, intitulé “La Suite de Fibonacci”, retracera le parcours complet du Projet Fibonacci et s’inscrira comme un témoignage vivant de la diversité et de la créativité humaine. Les partenariats développés au fil des coproductions serviront de tremplin pour lancer une tournée internationale qui marquera la dernière étape du Projet.

No Comments

Leave a Reply

You Might Also Like