ENTREVUE AVEC DANIELLE SAUVAGE

Entrevue Fondation Les 7 doigts de la main août 29, 2019

Bonjour Danielle, pouvez-vous présenter ?

Bonjour, je suis consultante en gestion culturelle. J’ai contribué au fil de ma carrière au développement des plus importants organismes culturels montréalais.

De 2002 à 2013, j’ai occupé le poste de directrice générale du Conseil des arts de Montréal, un organisme para-municipal qui appuie la création, la production et la diffusion de quelque 450 compagnies artistiques montréalaises.

J’ai aussi été directrice des communications et du développement au Musée des beaux-arts de Montréal pendant 13 ans (1988-2001), puis j’ai dirigé la Fondation du Centre Canadien d’Architecture. En 2015, j’ai accepté un nouveau  mandat avec Les 7 doigts de la main, à titre de directrice du financement privé, mandat que j’ai terminé en février 2019.

Diplômée en sciences politiques de l’Université de Montréal, j’ai toujours été très impliquée dans mon milieu. J’ai siégé au conseil d’administration de nombreux organismes sans but lucratif, dont la Chambre de commerce du Montréal métropolitain, la Fondation du Grand Montréal, Tourisme Montréal, et le Centre d’études et de coopération internationale (CECI), pour en nommer quelques-uns. Dans le domaine culturel, je suis présentement membre du CA du Festival Trans-Amériques (FTA), de la Fondation Les 7 doigts de la main, du Cube, centre international de recherche et de création en théâtre pour l’enfance et la jeunesse, de la Fondation Guido Molinari et de la Fondation Pierre Desmarais-Belvédère. 

Je suis également membre fondateur de Culture Montréal  et mentor dans le cadre du programme de mentorat culturel de l’École des HEC. Depuis 2017, je suis commissaire à l’Office de consultation publique de Montréal, et en 2018, j’ai été nommée chevalière de l’Ordre du Québec.

Pourquoi avoir choisi de vous impliquer au sein de la Fondation Les 7 Doigts ?

La fondation n’existait pas quand j’ai connu Les 7 Doigts. J’ai décidé de m’investir avec la compagnie pour l’aider à développer le financement privé. C’était une période charnière dans la vie de l’organisme, alors qu’il s’engageait dans la construction d’un centre de création et de production et que les nouveaux projets de création se multipliaient. Il devenait essentiel de mettre en place une structure et des mécanismes de financement, ce que je me suis appliquée à faire en créant d’abord une fondation.

Je connaissais Nassib El-Husseini depuis les débuts des 7 Doigts, et j’ai rapidement apprécié son humanisme, sa vision, ainsi que sa gestion novatrice et rigoureuse de l’organisme. Je l’ai d’ailleurs invité à devenir membre du Conseil des arts de Montréal, et sa contribution à la promotion des arts du cirque y a été remarquable.

J’aimais aussi beaucoup les Doigts que j’avais eu l’occasion de rencontrer au fil des événements, comme Samuel Tétreault et Patrick Léonard, très impliqués dans la communauté. Je suis tombée en amour avec la compagnie et j’ai suivi leur développement avec grand intérêt. Quand on voit où ils en sont rendus aujourd’hui en 2019, c’est merveilleux!

Trois mots pour décrire la mission, la vision, l’impact de la Fondation?

Créativité, innovation et générosité. Les 7 Doigts sont à l’écoute des besoins du milieu, c’est un organisme qui ouvre ses portes à la communauté. Il ne faut pas négliger leur rayonnement international. Vous êtes présents partout sur la planète!  Peu d’autres compagnies à but non lucratif sont autant présentes à l’international. Les 7 Doigts est la compagnie québécoise la plus diffusée et la plus suivie dans le monde entier.

Mais le plus important demeure l’immense créativité des six fondateurs et directeurs artistiques, dont témoigne chaque nouveau spectacle avec audace et émotion.

Découvrez plus en détails les activités de notre fondation ici : https://7doigts.com/foundation

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire

Vous aimeriez aussi